vendredi, août 04, 2006

Ce n'est pas joli mais mon fils Sammy m'a assuré qu'il allait faire de son mieux pour récupérer les ondulations.
Et voilà le travail.

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Les garnitures de l'embrayage sont usées jusqu'aux rivets et ceux ci ont rayé les plateaux.
Il faudra remplacer les garnitures et faire rectifier les disques.

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Le nettoyage de certaines pièce en fonte doit se faire au burin.
Il y a une telle épaisseur de rouille!!!

 Posted by Picasa

jeudi, août 03, 2006

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Je vais devoir enlever le graisseur qui se trouve en bas pour y introduire une tige qui me permettra de casser la butée.
C'est la seule solution pour l'extraire.

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Il ne reste que 2 butées à démonter et on devrait être presque à la fin du démontage.
Il suffit de regarder la photo pour se rendre compte qu'une des butées sera récalcitrante.
Elle n'a plus connu la graisse depuis très longtemps.

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Constatations de gauche à droite
--- Le bourrage était mort
--- Par conséquent, le gros roulement également.
--- Il y a des traces de meulage au milieux de l'axe ce qui laisse à penser qu'à un certain moment il y a eu de la casse de roulement.
--- Le petit roulement tient par des coups de pointeau sur l'axe
--- Et pour finir l'extrémité de l'axe a été sciée si bien qu'il n'y a plus de trou pour mettre la goupille d'arrêt de l'écrou: "on" l'avait tout simplement soudé.

 Posted by Picasa
Je n'irai pas plus loin dans le démontage du moteur puisque les compressions sont bonnes.
Un bon nettoyage interne et un réglage des soupapes (0.3mm à l'admission et à l'échappement). Après vérification des injecteurs, il faut les remplacer.
J'ai également fait remettre à neuf le démarreur qui tournait encore par l'action d'un Saint quelconque.
Autant le dire tout de suite d'autres surprises nous attendent encore.
Je dis surprises mais si je regarde bien, il n'y a rien de grave au niveau mécanique.
Mis à part du nettoyage, des bourrages, des roulements, et quelques autres bricoles, tout va bien.
Je passe maintenant au démontage du train avant qui a visiblement beaucoup souffert.
Je pense qu'il y avait un chargeur frontal sur ce tracteur.
Voici une vue de l'axe de roue.

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Nous continuons le démontage et des surprises nous attendent encore.
J'ai vidé l'huile du moteur et ensuite, j'enlève le bouchon de vidange du filtre à huile.
Il est complètement sec, rien ne coule.
Le conduit est complètement bouché: ce n'est pas étonnant lorsqu'on voit l'état de la crépine!!!

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
 Posted by Picasa

mercredi, août 02, 2006

 Posted by Picasa
 Posted by Picasa
Arrivée à la dernière flasque avant le moteur.
Au centre le vilebrequin et le bourrage.
Ce bourrage n'est pas en caoutchouc comme on pourrait le penser mais en "corde" spéciale qui va gonfler au contact de l'huile et rendre étanche.

 Posted by Picasa